HALLOWEEN: HISTOIRE ET ORIGINES

Publié le 14/08/2019
14/08/2019

    Halloween tire son origine d’une fête celtique vieille de 2500 ans, célébrée en l’honneur du dieu de la mort Samain. Durant cette fête qui marquait la fin de l’année celtique et le début de la nouvelle année, les Celtes pensaient que les frontières entre les morts et les vivants étaient abolies et que les défunts pouvaient venir visiter leurs proches ainsi que les lieux qui leur étaient chers.

    Le soir de la Samain, les celtes se déguisaient avec des vêtements effrayants et effectuaient toutes sortes de rituels destinés à éloigner les démons. En effet, on prétendait qu’au cours de cette soirée, les esprits malfaisants, les sorcières et les fantômes pouvaient s’en prendre aux vivants.


 Le saviez-vous ? 

    De nos jours, Halloween est symbolisé par une citrouille mais ça n’a pas toujours été le cas. À l’origine, lors des célébrations de la Samain, les Irlandais avaient coutume d’évider des navets et de leur donner un visage, peint ou creusé. Ils plaçaient alors des chandelles à l’intérieur, pour reproduire la lanterne de Jack O’Lantern* et commémorer ainsi l’histoire de sa rencontre avec le diable.

    Toutefois dans les années 1845-1850, une importante pénurie de pommes de terre entraîna une famine particulièrement meurtrière en Irlande. C’est ainsi que plus de 700 000 irlandais émigrèrent en Amérique, emportant avec eux leurs traditions celtiques et la légende de Jack O’Lantern. Malheureusement, les navets ne se cultivaient pas en abondance dans leur nouvelle patrie: à la place, ils utilisèrent donc des citrouilles. Et c’est depuis que l’on surnomme les fameuses citrouilles d’Halloween des Jack O’Lantern !


De nos jours...

    Aujourd’hui, Halloween est une fête principalement destinée aux enfants et c’est aussi la plus lucrative après Noël. À cette occasion, les maisons sont décorées de manière effrayante, des parades costumées et des événements festifs sont organisés, les enfants se déguisent en personnages diaboliques et font du porte-à-porte pour obtenir des friandises.



*La légende de Jack O’Lantern en bref

    Un vieux conte irlandais raconte qu’un certain maréchal-ferrant nommé Jack Stingy, connu pour être radin et fourbe, passa un pacte avec le Diable pour ne jamais aller en Enfer. Lorsqu’il mourut un 31 octobre après avoir mené une mauvaise vie, le paradis refusa évidemment de l’accueillir. L’Enfer lui demeura également fermé à cause de son pacte avec le Diable. C’est ainsi que Jack le Maudit se retrouva condamné à errer dans les ténèbres pour l’éternité, muni d’une braise donnée par le Diable, placée dans une lanterne de fortune faite d’un navet creusé.